5 astuces pour réussir ses annonces Google Ads

Sur Google Adwords, chaque mot compte, et surtout, chaque mot coûte. Nombreux sont celles et ceux qui se lancent dans l’aventure de la publicité payante en se disant « J’investis puis on verra ce que cela donne ». Pourtant, pour avoir des chances de réussir ses annonces Google Ads, il ne faut rien laisser au hasard. Vous n’êtes pas un pro du SEA ? Cet article est justement fait pour vous !

Voici mes 5 astuces pour réussir vos annonces Google Ads.

Le pouvoir des mots-clés

Avant de vous aventurer sur Google Adwords et vous lancer corps et âme dans vos campagnes publicitaires, prenez un temps de réflexion et posez-vous la question : « Sur quels mots-clés me positionner ? ». Étape primordiale, la recherche de mots-clés est l’un des éléments les plus importants. 

Pourquoi miser sur le hasard ?

Lorsque votre campagne est lancée et vos annonces diffusées, vous ne payez que lorsqu’un internaute clique sur celles-ci. Ce qui vous importe, c’est justement que ce clic puisse aboutir. Que ce soit la validation d’un formulaire de contact, l’abonnement à votre newsletter ou un achat, c’est la conversion qui est importante ! C’est pour cela que les mots-clés de vos annonces ne peuvent pas être définis au hasard 🎯.

Vos mots-clés doivent être, à la fois en adéquation avec vos produits et services, et répondre aux requêtes et aux interrogations des internautes. Vous proposez un produit/service plutôt généraliste ou au contraire vous êtes sur un marché de niche très précis ? Voici deux conseils :

  1. Vous proposez un produit/service très généraliste comme « vêtements pour femmes ». Préférez plutôt des mots-clés de longue traîne, plus précis. Vous pouvez par exemple préciser la localisation, comme « vêtements pour femmes Bordeaux », ou utiliser des synonymes comme « prêt à porter femmes Bordeaux ».
  2. Vous proposez un produit/service sur un marché restreint comme “sophrologie à domicile”. Dans ce cas, utilisez des termes plus généralistes, issus du même champ lexical, comme par exemple « cours de sophrologie » (en précisant dans votre annonce qu’ils s’effectuent à domicile).

Bon à savoir : n’hésitez pas à rédiger plusieurs annonces, à faire des tests. Vous pourrez ainsi savoir lesquelles engendrent plus de clics et plus de conversions.

Le KeyWord Planner, votre meilleur allié

En manque d’inspiration ? Outil interne à Google Ads, le Keyword Planner vous propose des suggestions de mots-clés pertinents en fonction de la requête que vous ciblez. L’outil effectue une recherche automatique et vous permet de connaître les informations essentielles sur votre mot-clé : le volume de recherche estimé, son niveau de concurrence (bas, moyen ou élevé) et l’estimation des enchères.

Captez l’attention 

Privilégiez les données chiffrées, mettez en avant les avantages de votre produit/service. Favorisez :

  • Les chiffres
  • Les verbes d’action comme « Développez », « Essayez », « Découvrez »
  • La ponctuation : n’hésitez pas à interpeller les internautes en posant des questions. Exemple : « Qu’attendez-vous pour booster vos compétences ? ».
  • La nouveauté, l’exclusivité de votre offre.

Idéalement, positionnez votre mot-clé au début de votre annonce. L’internaute doit pouvoir comprendre l’offre/le produit/le service que vous proposez en une fraction de seconde 💡. 

Le défi principal : choisir les bons mots, tout en respectant la limite de caractères autorisés.  Jouez aussi avec les majuscules, pour mettre en avant un terme phare qui pourra attirer l’attention. Toutefois, c’est comme les bonnes choses, il ne faut pas en abuser ! L’utilisation successive de MAJUSCULES est considérée comme « abusive » et n’est donc pas autorisée ⛔.

Maintenez votre score de qualité

Le Quality Score, cela vous dit quelque chose ? Aussi appelé « score de qualité » en français, il permet à Google d’évaluer la valeur et la pertinence de vos annonces en attribuant une note. Vous avez la possibilité de connaître le score de qualité de vos annonces, directement depuis Google Adwords dans la colonne « Niveau de qualité » (notation sur 10).

Les 3 piliers du score de qualité

  • La pertinence de l’annonce : le mot-clé de votre annonce doit correspondre à celui figurant dans la requête de l’internaute. 
  • Le CTR ou « Taux de Clics » estimé sur vos annonces (en %), qui correspond au nombre de clics enregistrés par votre annonce divisé par le nombre d’affichages.
  • La pertinence de votre page de destination. Si votre annonce « cours d’initiation au Yoga sur Paris » renvoie sur la page où vous décrivez vos cours d’aquabike, il n’y aura pas de réelle pertinence entre votre annonce et sa page d’atterrissage. 

L’AdRank, l’indice qui permet de classer vos annonces (d’en définir la position) sur les résultats de recherche Google, est basé sur les enchères et sur le Quality Score. Vous vous êtes sûrement déjà dit « Je n’ai pas un gros budget, cela ne sert à rien, je ne serai jamais visible ». Eh bien, sachez que ce n’est pas totalement vrai ! Ainsi, pour deux annonces similaires (la vôtre et celle d’un concurrent) aux enchères équivalentes, c’est le score de qualité qui va primer. D’où l’importance de soigner ses annonces, ses mots-clés et ses pages d’atterrissage 🌟.

Ciblez votre audience

Quel est l’intérêt de définir une audience me direz-vous ? Faire apparaître vos annonces à destination d’une cible plus qualitative, c’est plutôt un bel argument. Qui souhaitez-vous cibler ? Si vous vendez une application de rencontre exclusivement réservée aux femmes, il est préférable de les cibler directement et non ces messieurs ! Notre cher Google possède une mine d’or d’informations sur votre cible. Il serait dommage de ne pas s’en servir pour couvrir au mieux celles et ceux que vous ciblez.

Le ciblage par type d’audience se compose de trois parties. Voici les vedettes :

L’audience sur le marché

L’intérêt est de cibler les internautes qui sont intéressés par votre offre. Ils sont considérés comme actifs dans un secteur précis. En somme, vos annonces pourront les toucher en fonction de leur intention d’achat récente (exemple : une personne intéressée par le secteur automobile pourra voir les annonces d’une entreprise réalisant une publicité sur l’achat de véhicules d’occasion).

L’audience sur le marché vous permet de développer la notoriété de votre marque en se centrant sur le profil de l’internaute.

L’audience d’affinité

Le ciblage se concentre ici sur les « passionnés ». Vous pourrez atteindre  les utilisateurs en fonction de leurs habitudes et de leurs centres d’intérêt. À la différence de l’audience sur le marché qui cible avant tout un secteur, on cible ici une pratique (exemple : les passionnés d’animaux ou de sports de combat). L’essentiel c’est de s’adresser à une audience réceptive à vos annonces. 

Vous pouvez opter pour l’audience d’affinité prédéfinie par Google et l’audience d’affinité personnalisée. Dans la première option, Google vous aiguille vers la bonne audience, en fonction des données récoltées. Dans la seconde, c’est vous qui ciblez l’audience spécifique souhaitée (les centres d’intérêt qui vous paraissent importants).

Bon à savoir : Vous souhaitez davantage de précision ? Il est possible de choisir les mots-clés à cibler.

L’audience similaire

Sur Google Adwords, il est possible de recibler des personnes ayant déjà visité votre site. Ce sont les fameuses campagnes de remarketing. Ces internautes sont donc regroupés en « listes de remarketing ». C’est justement là que l’audience similaire entre en piste ! 

Grâce à l’audience similaire, il est possible de cibler des personnes possédant le même profil que ces fameuses listes. Vous pourrez ainsi toucher de nouveaux utilisateurs ayant les mêmes centres d’intérêt que vos visiteurs ou vos clients existants. Ce procédé se met en place au fur et à mesure des visites sur votre site. Il faut laisser à vos annonces le temps d’assimiler les données récoltées. Plus votre liste de remarketing sera importante, plus votre ciblage sera intéressant pour vous.

Retenez que le ciblage des audiences vous permet à la fois d’évaluer le volume de votre audience, de cibler les internautes de manière précise et de vous faire gagner du temps. La qualité vaut toujours mieux que la quantité.

Pensez aux extensions d’annonces

Plus elle est imposante, mieux c’est !

Maintenant que vous avez rédigé une annonce cohérente, il ne reste plus qu’à lui apporter un peu de poids, de la rendre visuellement plus imposante. Sur la SERP (page de résultats d’un moteur de recherche), la taille de votre annonce compte ! Une annonce peu développée, aussi bien construite soit-elle, passera plus facilement aux oubliettes. L’œil de l’internaute est plus facilement attiré vers une annonce conséquente. Capter l’attention, c’est tout l’enjeu de la diffusion de vos annonces. 

Comment s’y prendre ? C’est ici que les extensions d’annonces entrent en jeu ! 

Voici les principales :

  1. L’extension de liens annexes : utile pour mettre en avant des catégories de vos produits/services et renvoyer vers la page concernée.
  2. L’extension d’appel : elle affiche votre numéro de téléphone et permet à l’internaute de vous appeler directement.
  3. L’extension de prix : pratique pour mettre en avant vos tarifs, valoriser vos promotions du moment, votre produit vedette.
  4. L’extension de lieu : directement liée à votre compte Google My Business, elle met en avant votre localisation. Pas besoin de jouer à « Où est Charlie ? ».
  5. L’extension d’accroche : dévoilez vos arguments commerciaux et valorisez votre activité (exemple : livraison offerte, devis gratuit, service client de qualité).

 

Lorsque l’on vous a parlé de Google Adwords, on vous a souvent dit « Si tu n’as pas un certain budget, ce n’est pas la peine d’essayer ». Alors oui, il ne faut pas négliger le côté pécunier, mais la maîtrise des chiffres ne fait pas tout. En gardant en tête ces 5 astuces, vous pourrez aborder Google Adwords de manière plus claire (du moins je l’espère).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *